Pression de l'entourage ou d'une rentrée scolaire prochaine...Une étape pas toujours facile pour les parents et les enfants.

Comment aider votre enfant dans l'apprentissage de la propreté en toute sérénité?

L’acquisition de la propreté nécessite la participation active et volontaire de l’enfant. C’est un apprentissage qui touche les domaines moteurs, intellectuels et affectifs. Au début, votre enfant va être dans l’acte de prévenir qu’il a fait dans sa couche. Cette prise de conscience se situe en général vers 20 mois. L’enfant doit ensuite comprendre ce qu’on attend de lui. Des échanges avec ses parents et l’auxiliaire qui va s'en occuper la journée favorisent cela.

Lors de cette période, il est alors primordial de faire encore plus confiance à l’enfant. Au début, il est proposé des couches culottes pour favoriser l’autonomie dans l’acquisition de la propreté et des vêtements faciles à retirer (ne plus mettre de body).

En effet, l'enfant va devoir tout synchroniser et ce n'est pas chose facile : entre le fait de sentir qu'il a envie d'aller aux toilettes, de contrôler sa miction, d’informer à l’adulte qu’il a envie et de libérer sa miction sur le pot/toilettes…il y a évidemment des loupés ! Les petits accidents ou une période de régression doivent être accompagnés sans culpabilité pour l’enfant afin qu’il soit toujours en confiance dans son apprentissage. Ce n’est pas l’adulte qui décide du moment où l’enfant est prêt mais l’enfant qui présente des signes multiples repérables par l’adulte.