Stop à l’utilisation du « youpala » ou trotteur !

Tous les professionnels de la petite enfance et les psychomotriciens sont d’accord pour le dire : arrêtez d’utiliser le youpala !

Beaucoup de parents pensent qu'il aidera leur enfant à marcher plus vite, mais c’est une idée reçue.

Le youpala est non seulement dangereux, mais il retarde également le développement psychomoteur des enfants. Pourquoi le vendent-ils encore en France alors ? Parce qu’il n’a pas été interdit encore, voilà tout !

Plusieurs problèmes se posent :

La position du bébé : dans le youpala, le bébé se déplace sur la pointe des pieds, marche en position assise, penché en avant, pouvant entraîner des déformations des pieds, jambes, rétractation des tendons, tensions musculaires… De plus, le youpala ne va pas favoriser l’équilibre des enfants puisque les enfants se retrouvent en position semi-assise.

Le youpala fausse les sensations et le rapport de l’enfant à son environnement et aux distances: les roulettes vont fausser la  vitesse, le freinage et la direction des enfants. En dehors du youpala, l’enfant ne saura pas comment adapter sa position pour accélérer ou changer de direction.

Dans le youpala, la « marche » est artificielle. Cela est contre-productif puisque le youpala ne permettra ni à votre enfant de se redresser pour une bonne position de son corps, ni de trouver son équilibre : pré-requis indispensables à l’apprentissage de la marche.

L’intégration de son schéma corporel : Dans un youpala, le bébé ne peut plus voir son corps en entier, il ne voit plus ses jambes et plus ses pieds. Le schéma corporel de l’enfant se construit jusqu’à l’âge de 6ans, et c’est la station debout qui va permettre à l’enfant d’avoir une représentation de son corps en mouvement par rapport à l’environnement qui l’entoure. Comment peut-il alors intégrer son schéma corporel lorsque le youpala va le couper de son environnement et déformer toutes ses sensations?

Les risques de chocs ou chutes : En youpala, les enfants vont vite, très vite et les risques de chute sont fréquents notamment dans les escaliers non protégés par une barrière. Mais le youpala présente d’autres dangers pour les enfants : l’enfant va pouvoir saisir un ensemble d’objets dangereux (sur un meuble, une table…) qu’il n’aurait pas pu atteindre à 4 pattes. Sorti du youpala, l’enfant n’aura pas appris à freiner son mouvement et anticiper les distances par rapport à un obstacle, il n’aura pas non plus pris l’habitude d’observer les objets au sol, alors il risque de se cogner, tomber beaucoup plus souvent !

Le réflexe parachute : Bien enfermé dans son arceau, le bébé n’apprend pas à utiliser son réflexe parachute qui lui permet de mettre ses bras en avant pour se protéger en cas de chute. Une fois sorti du trotteur, le réflexe de protection n’est pas acquis et le risque de blessure durant une chute est augmenté.

Pour aider votre enfant dans l'apprentissage de la marche, rien de plus simple, organisez lui un espace de découvertes et laissez-le explorer à son rythme ! 

Pour comprendre les différentes étapes qui vont amener votre enfant à marcher, cliquez sur le schéma de la contruction de la marche chez l'enfant (Michèle Forestier, De la naissance aux premiers pas)